Kilomètre Zéro


Voyez ou revoyez
Les épisodes de Kilomètre zéro en vidéo sur demande.

Suivez-nous sur
Twitter


NOUS JOINDRE

Par courriel
kilometrezero@telequebec.tv

Par la poste
Kilomètre zéro
270, chemin Sainte-Foy
Québec (Québec)
G1R 1T3

Par téléphone
418 643-5303

Nicolas Lévesque

Saguenay – Lac-Saint-Jean

Originaire de Roberval, Nicolas Lévesque utilise la caméra en tant que pont le reliant aux autres. Après des études en photographie et un baccalauréat en arts et cinéma, il co-fonde le collectif photo KAHEM en 2007. Il réalise le court métrage documentaire Lévesque et fils, maraîcher(s) (2008), qui voyage dans plusieurs festivals au Canada, aux Etats-Unis et en Europe. Le Projet Racine(s) (2010) qu’il réalise dans le cadre de Regard sur le court métrage au Saguenay est aussi chaudement accueilli par le public. Son travail de photographe et de cinéaste l’a poussé à la réalisation de projets documentaires en Amérique Latine. Il entame maintenant sa deuxième année en tant que réalisateur-journaliste à Kilomètre zéro.

Les boulots de Maurice

21 mars 2011
Des témoignages coups de cœur.

Les boulots de Maurice

Plusieurs aînés doivent continuer de travailler à un âge avancé car leur pension de vieillesse et leur rente de retraite ne leur permettent pas d’acquitter leurs obligations financières. C’est le cas de Maurice, un homme de 75 ans qui accepte tous les petits boulots qu’on lui propose, et ce, le sourire aux lèvres.
Par Nicolas Lévesque, Lac-Saint-Jean

Pêcher le bon temps

Voir le segment

14 mars 2011
Hommage à nos hivers québécois…

Pêcher le bon temps

Qui a dit que l’hiver était une saison morte? Certainement pas pour les habitants de la Baie des Ha! Ha!, pour qui la vie s’éveille lorsque le mercure descend sous zéro. Durant la pêche blanche, la baie se transforme en village temporaire de plus de 1 500 maisonnettes. Une période si festive qu’elle fait rêver de l’hiver même en été.
Par Nicolas Lévesque, Saguenay

La quête des Chevaliers

Voir le segment

7 mars 2011
Les clubs sociaux traditionnels ont-ils encore leur place?

La quête des Chevaliers

Jusqu’au début des années 90, l’Ordre des Chevaliers de Colomb est demeuré populaire. Bien des hommes, intrigués par les initiations secrètes, ont joint leurs rangs. Aujourd’hui, devant la désertion de ses membres, les Chevaliers partent en croisade afin de gagner de nouveaux adeptes. Un chemin difficile même si la confrérie veille à la vitalité du groupe.
Par Nicolas Lévesque, Lac-Saint-Jean

Régénération

31 janvier 2011
La vie de chantier a-t-elle de quoi séduire?

Régénération

Le camp forestier de Dubray, situé au-delà du 51e parallèle, est le chantier le plus au nord du Québec. Pouvant accueillir jusqu’à 150 hommes, il offre de bonnes conditions de vie. Avec le développement des produits forestiers, le manque de main-d’œuvre est à prévoir. Alexandre a choisi de suivre les traces de son père en venant le rejoindre au chantier.
Par Nicolas Lévesque, Nord-du-Québec

Hôtel de la culture

17 janvier 2011
Comment stimuler la culture en région?

Hôtel de la culture

Au Saguenay, l’homme d’affaires Éric Larouche a eu la bonne idée de transformer son hôtel. Il lui a donné une vocation culturelle dans le but de faire rayonner les artistes, artisans et producteurs de sa région. Un hôtel où travaille à temps plein un directeur artistique, véritable maître d’œuvre de ce royaume dédié à la culture.
Par Nicolas Lévesque, Saguenay

Le rêve olympique

Voir le segment

29 novembre 2010
Est-ce possible de devenir un athlète de haut niveau quand on habite une région éloignée?

Le rêve olympique

À Saint-Félicien, les parents de jeunes athlètes se sont unis afin de développer un club de patinage de vitesse de haut calibre. Certains sont devenus entraîneurs, d’autres membres du conseil d’administration, tous mettent la main à la pâte. Résultat : le Club récolte une médaillée olympique. Marianne St-Gelais, ça vous dit quelque chose?
Par Nicolas Lévesque, Lac-Saint-Jean

Les boulots de Maurice

15 novembre 2010
Devrait-on favoriser la conciliation travail-retraite?

Les boulots de Maurice

Plusieurs aînés doivent continuer de travailler à un âge avancé car leur pension de vieillesse et leur rente de retraite ne leur permettent pas d’acquitter leurs obligations financières. C’est le cas de Maurice, un homme de 75 ans qui accepte tous les petits boulots qu’on lui propose, et ce, le sourire aux lèvres.
Par Nicolas Lévesque, Lac-Saint-Jean

Sauve qui peut

22 mars 2010
Rencontre avec des citoyens qui ont su nous émouvoir

Sauve qui peut

Originaire du Burundi, Christian Ndikuryo a dû fuir, seul, son pays où il était menacé. C’est au Québec qu’il a demandé asile. Arrivé il y a maintenant deux ans, ce réfugié vit désormais à Dolbeau-Mistassini où il s’est installé pour travailler dans le secteur forestier.
Par Nicolas Lévesque, Lac-Saint-Jean.

L’arche de Pierre

8 février 2010
Comment l’art contribue-t-il à tisser des liens en région ?

L’arche de Pierre

Pierre Dumont est un artiste interdisciplinaire qui a contribué à sensibiliser sa région à l'art contemporain. Il est de ceux qui consacrent temps et énergie au développement culturel régional.
Par Nicolas Lévesque, Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Le miracle saguenéen

1er février 2010
L’éducation pour décrocheurs : Faut-il sortir l’école de l’école ?

Le miracle saguenéen

Michel Perron et Suzanne Veillette, sociologues et chercheurs ont relevé un défi étonnant. Grâce à leurs recherches, le taux de diplomation au Saguenay-Lac-Saint-Jean est passé de 66 % en 1991 à 76 % en 2008. Ce miracle, ils l’ont réussi en mobilisant des citoyens de tous les milieux autour de l’élève. Valoriser l’éducation à la fois dans la famille, dans le milieu et dans la région, voilà le miracle !
Par Nicolas Lévesque, Saguenay—Lac-Saint-Jean.

De terre en fils

18 janvier 2010
La relève agricole au Québec : assistons-nous à la mort des fermes familiales au Québec ?

De terre en fils

Yves-Luc Tremblay s’établit dans le rang 3 à Hébertville durant les années 1800. Les cinq générations suivantes vivront de la production laitière. Aujourd’hui, Stéphane Tremblay, sixième de la génération, reprend la ferme avec ce double défi : l’actualiser et la transmettre à son tour à ses enfants.
Par Nicolas Lévesque, Lac-Saint-Jean.

Les embûches, puis la réussite

18 janvier 2010
La relève agricole au Québec : assistons-nous à la mort des fermes familiales au Québec ?

Les embûches, puis la réussite

Le père de Stéphane Tremblay souhaitait lui transmettre la ferme. Les bâtiments vétustes et la machinerie vieillissante donnaient du poids aux arguments des spécialistes qui jugeaient que la ferme laitière n’était pas transférable. Mais Stéphane et sa conjointe Chantal n’ont pas baissé les bras. Créatif devant les embûches, le couple mise sur la qualité de leur lait pour se diversifier. Ils produisent aujourd’hui du fromage.
Par Nicolas Lévesque, Lac-Saint-Jean.

Sauve qui peut

11 janvier 2010
Qui sont les réfugiés accueillis au Québec ?

Sauve qui peut

Originaire du Burundi, Christian NDIKURYO a dû fuir, seul, son pays où il était menacé. C’est au Québec qu’il a demandé asile. Arrivé il y a maintenant deux ans, ce réfugié vit désormais à Dolbeau-Mistassini où il s’est installé pour travailler dans le secteur forestier.
Par Nicolas Lévesque, Lac Saint-Jean.

C’t’à ton tour Marjolaine Étienne !

23 novembre 2009
Y a-t-il un vent de changement chez les autochtones?

C’t’à ton tour Marjolaine Étienne !

Marjolaine Étienne, vice-chef aux affaires extérieures du Conseil des Montagnais du Lac-Saint-Jean, a été la première autochtone nommée au Conseil du statut de la femme du Québec en 2009. Précurseur, elle travaille au réseautage entre les femmes élues des diverses collectivités, à l’amélioration des conditions de vie précaire des femmes, des enfants et des familles autochtones.
Par Nicolas Lévesque, Mashteuiatsh.

Parents inquiets

2 novembre 2009
Jeunes et poker : une combinaison dangereuse?

Parents inquiets

Des parents sont actuellement inquiets de voir leurs enfants intéressés par le poker en ligne. À Saguenay, une association tente de calmer l’inquiétude et met sur pied des séances d’informations destinées aux parents. Durant ce temps, le poker fait son chemin jusque dans les jeux les plus naïfs destinés aux enfants.
Par Nicolas Lévesque, Ville de Saguenay.

Gagner la confiance

26 octobre 2009
Les jeunes et la politique municipale : où sont les jeunes en politique municipale?

Gagner la confiance

Il n’est pas facile de gagner la confiance des électeurs lorsqu’on est un jeune politicien. Mario Fortin en sait quelque chose puisqu’il a dû démontrer sa crédibilité pour devenir conseiller municipal de Chibougamau. Aujourd’hui, il se lance dans la course à la mairie.
Par Nicolas Lévesque, Nord-du-Québec.

Dans le rouge

5 octobre 2009
Quels sont les dangers qui dorment au Québec ?

Dans le rouge

Au beau milieu de ville Saguenay s’étend un lac qui n’est plus qu’une soupe de produits chimiques, propriété de Rio Tinto Alcan. Les résidants s’inquiètent mais n’osent dire du mal de la multinationale.
Par Nicolas Lévesque, Saguenay – Lac-St-Jean.

Jeunes employés recherchés

28 septembre 2009
Les « Y » sont-ils ingérables?

Jeunes employés recherchés

La compagnie de transport par autobus Intercar prévoit de sérieux problèmes de relève. Pour Hugo Gilbert, propriétaire, les «Y» sont complètement ingérables, ils boudent même son entreprise. Bien que les salaires soient intéressants, les jeunes de la génération «Y» ne viennent pas porter leur curriculum vitae. L’industrie du transport par autobus exige des chauffeurs une disponibilité constante. Les horaires sur appel et atypiques répugnent les «Y». Chez Intercar, la moyenne d’âge des chauffeurs est de 51 ans…
Par Nicolas Lévesque, Saguenay—Lac-St-Jean.

David contre Goliath

14 septembre 2009
Syndrome PAS DANS MA COUR - Promoteurs ou citoyens : qui tient le gros bout du bâton?

David contre Goliath

Des citoyens de l’arrondissement de La Baie à Saguenay, opposés au projet de quai de croisière, ont vite été muselés par une campagne promotionnelle habilement orchestrée. Le syndrome Pas dans ma cour n’a pu prendre forme car la campagne de marketing de la ville n’offrait aucune faille à exploiter.
Par Nicolas Lévesque, Saguenay—Lac-St-Jean.