Kilomètre Zéro


Voyez ou revoyez
Les épisodes de Kilomètre zéro en vidéo sur demande.

Suivez-nous sur
Twitter


NOUS JOINDRE

Par courriel
kilometrezero@telequebec.tv

Par la poste
Kilomètre zéro
270, chemin Sainte-Foy
Québec (Québec)
G1R 1T3

Par téléphone
418 643-5303

Jacques Alexandre Fortin

Capitale-Nationale—Chaudière-Appalaches

L’amour de la photographie, de l’écriture, de la musique et des gens a conduit naturellement Jacques Alexandre Fortin à la réalisation il y a déjà plus de 20 ans. Bachelier en lettres et en cinéma à l’Université Laval et à Concordia, il a réalisé des centaines de messages publicitaires, d’infopublicités et de documents corporatifs. Concepteur publicitaire, scénariste et traducteur, il a signé des documents sur la prévention du suicide chez les hommes, le tabagisme chez les jeunes ainsi que des dizaines de reportages tendance pour les émissions 5 ½, Sans plus ni moins, Québec en parle et Les Marmitons sur les ondes de TVA. Le bicentenaire des institutions parlementaires, un documentaire historique, a gagné le troisième prix Corpovision en 1993. En 2010, Jacques Alexandre a réalisé le documentaire Et Laflaque créa… Labeaume à Radio-Canada.

Hasards de la route

10 janvier 2011
Avons-nous des pouvoirs face à une menace d’expropriation?

Hasards de la route

À Stoneham, Rodolphe Lelièvre et Micheline Desharnais habitaient un lieu idyllique au cœur des montagnes, véritable paradis en plein bois. Ils ont dû quitter la maison de leurs rêves pour faire place à l’autoroute 73. Au-delà de l’argent, le déracinement a parfois un prix humain.
Par Jacques Alexandre Fortin, Capitale-Nationale

Sœur populaire

6 décembre 2010
Qui a dit que les anges n'existaient pas?

Sœur populaire

Au cœur de la Vieille Capitale, 25 jours par mois et ce depuis 18 ans, Sœur Simone Voisine s’occupe de nourrir les plus démunis. Bien que la religieuse s’empresse de redonner le crédità son équipe de bénévoles, de la cuisine au réfectoire, les témoignages sont unanimes : Sœur Simone est l’âme de la soupe populaire…
Par Jacques Alexandre Fortin, Québec

Parties pour la gloire

29 novembre 2010
Est-ce possible de devenir un athlète de haut niveau quand on habite une région éloignée?

Parties pour la gloire

Les infrastructures sont souvent insuffisantes en région pour offrir une formation aux athlètes d’élite. Dès leur plus jeune âge, certains d’entre eux doivent faire le deuil de la vie familiale et quitter le nid douillet de leur région. Catherine, Cassandra et Ariane vivent cette situation. Elles sont parties du Saguenay pour la Vieille Capitale, poursuivant leur passion pour la nage synchronisée.
Par Jacques Alexandre Fortin, Québec

Légumes de macadam

8 novembre 2010
Produire ses aliments : est-ce un acte de résistance?

Légumes de macadam

Au Québec, 80% de la population vit en ville. Bien peu de citoyens savent qu’on peut y pratiquer l’autosuffisance alimentaire, et pourtant… Au cœur du quartier St-Sauveur, à Québec, Anick et Antoine ont repensé leur espace afin de se nourrir presque exclusivement de leurs récoltes. Des urbainculteurs qui cherchent avant tout à démystifier l’agriculture en ville.
Par Jacques Alexandre Fortin, Québec

Un bénéfice pour tous

1er novembre 2010
Comment peut-on réduire l’isolement social des personnes handicapées?

Un bénéfice pour tous

Pour sortir les personnes handicapées de l’isolement, l’accessibilité au travail est l’un des éléments clés. Un obstacle de taille lorsque l’environnement n’est pas adapté à leurs besoins. Manuel et Caroline ont convaincu des employeurs de croire en leurs capacités.
Par Jacques Alexandre Fortin, Chaudière-Appalaches

Marins recherchés

18 octobre 2010
Le Québec a-t-il encore le pied marin?

Marins recherchés

Le Québec possède une industrie maritime en plein essor. Une autoroute bleue qui inspire ceux et celles qui pensent environnement et développement durable. Comment se fait-il alors que la main-d’œuvre manque à l’appel?
Par Jacques Alexandre Fortin, Québec

Faute avouée à moitié pardonnée

27 septembre 2010
Les médecins et le personnel de la santé ont-ils droit à l’erreur?

Faute avouée à moitié pardonnée

Nul n’est à l’abri d’une faute dans l’exercice de sa profession. Lorsque l’erreur peut hypothéquer la vie d’un être humain ou causer son décès, la pression est énorme. Rencontre avec un médecin et une infirmière qui partagent avec nous leur crainte de l’accident médical, surtout dans un système où les conditions de travail sont de plus en plus exigeantes.
Par Jacques-Alexandre Fortin, Québec