Kilomètre Zéro


Voyez ou revoyez
Les épisodes de Kilomètre zéro en vidéo sur demande.

Suivez-nous sur
Twitter


NOUS JOINDRE

Par courriel
kilometrezero@telequebec.tv

Par la poste
Kilomètre zéro
270, chemin Sainte-Foy
Québec (Québec)
G1R 1T3

Par téléphone
418 643-5303

Comment garantir des logements décents et abordables à toutes nos familles ?

LUNDI 26 janvier 2009 - 19 h

Rediffusion :
Mardi 27 janvier 2009 - 12 h 30
Mardi 27 janvier 2009 - 1 h
Jeudi 29 janvier 2009 - 1 h
Samedi 31 janvier 2009 - 0 h 53

Voir l'émission

Une famille à la rue

Voir le segment

Une famille à la rue

À Gatineau, Jean-Paul et ses deux enfants, Jessica (12 ans) et Jean-François (14 ans) ont été forcés de quitter un appartement devenu dangereux. Incapables de se trouver un nouveau logement, ils ont dû se résigner à l’itinérance. Kilomètre zéro constate l’impact bouleversant de la situation sur les deux jeunes. Par Carolane Saint-Pierre, Gatineau

À propos des problèmes de logement à Gatineau

À Gatineau, le loyer moyen des appartements de trois chambres à augmenté de 26% entre 2000 et 2008, passant de 606$ à 762$. On estime que mille personnes sont actuellement sur une liste d’attente pour obtenir un HLM.

« La situation ne s’améliore pas, elle s’aggrave. »

Voir le segment

« La situation ne s’améliore pas, elle s’aggrave. »

À court de solution, Jean-Paul contacte Les Œuvres Isidore Ostiguy, le seul organisme de la région à offrir de l’aide aux gens comme lui. Révolté, un intervenant des Œuvres rappelle qu’à Gatineau, les logements les moins chers se louent au minimum 750 $ et sont insalubres. De toute façon, Jean-Paul n’a pas les moyens de s’en payer un à ce prix. Par Carolane Saint-Pierre, Gatineau

À propos des logements locatifs

En octobre 2008, le taux d’inoccupation des logements locatifs était de 2,2% au Québec. Au 31 décembre 2007, 40 892 personnes étaient en attentes d’un logement social.

1000 $ par mois… pour un HLM

Voir le segment

1000 $ par mois… pour un HLM

C’est en Abitibi que la crise du logement frappe le plus fort… au point de créer des situations totalement absurdes. Leur situation financière s’étant améliorée, les membres de la famille Lemieux-Blouin étaient prêts à quitter leur HLM. Mais le manque de logements les a forcés à y rester et à subir des augmentations de loyer surréalistes. Par André Cullen, Val-d’Or

À propos de la crise en Abitibi

L’Abitibi-Témiscamingue est la région où le manque de logements est le plus criant. En octobre dernier, le taux d’inoccupation (tous logements confondus) s’élevait à 1% à Amos, 0,5% à Rouyn-Noranda et 0,2% à Val-d’Or. Dans le cas des logements de trois chambres, les taux s’élevaient respectivement à 1.4% à Amos, 0.5% à Rouyn Noranda et 0% à Val d’Or.

Des écoles transformées en immeubles à logements

Voir le segment

Des écoles transformées en immeubles à logements

Au Saguenay, l’organisme Loge m’entraide a trouvé une idée ingénieuse pour loger les familles : transformer des écoles inutilisées en coopératives d’habitation. Sur place, Kilomètre zéro constate que les nouveaux locataires sont enchantés par la « rentrée scolaire ». Par Philippe-David Gagné, Saguenay-Lac-Saint-Jean

À propos du logement social en Europe

Au Québec, 10% des logements locatifs sont des logements sociaux, ce qui est nettement inférieur à ce qu’on observe dans des pays comme l’Italie (20%), la France (47%), le Royaume-Uni (69%) et les Pays-Bas (76%).

Le Carrefour

Comment garantir des logements décents et abordables à toutes nos familles ?

Envie de réagir? Kilomètre zéro met un carrefour à votre disposition pour vous exprimer.


VOS COMMENTAIRES (2)

Re: Comment garantir des logements décents et abordables à toutes nos familles ?

Bonjour, j'ai trouvé très touchant votre reportage sur Jean-Paul qui n'a pas de logement pour sa petite famille. Cependant, cela m'a choqué de voir l'animatrice dans un superbe manteau avec fourrure pour présenter un sujet aussi difficile. Il me semble que par respect pour les téléspectateurs, et surtout par empathie pour les gens qui ont un faible revenu et qui ont gracieusement accepté de témoigner de leurs difficultés dans le reportage, ce genre de tenue vestimentaire n'a pas sa place et un peu plus de ``neutralité serait bienvenue...

27 janvier 2009
Par : Nicole L. - Boucherville

Re: Comment garantir des logements décents et abordables à toutes nos familles ?

J'habite la coopérative d'habitation Les Bons Amis.

Cette coopérative est l'ancienne école primaire St-Esprit située au 625, 2e Avenue à Québec. Elle existe depuis 1984.

Félicitations aux gens de la coopérative d'habitation située dans une ancienne école au Saguenay mais dire que vous êtes les pionniers est faux.

Simplement une précision que j'ai voulu apporter à votre beau documentaire.

27 janvier 2009
Par : Joanne L. - Québec

Tous les commentaires

Le kilomètre de plus

Débat : Et maintenant qu’est-ce qu’on fait ?

Débat : Et maintenant qu’est-ce qu’on fait ?

Voir la vidéo

Que faire pour améliorer l’offre de logements ? Afin de répondre à la question, Karina Marceau s’entretient avec deux invités aux points de vue bien différents : Hans Brouillette, porte-parole de la Corporation des propriétaires immobiliers du Québec (CORPIQ) et François Saillant, coordonateur du Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU).