Kilomètre Zéro


Voyez ou revoyez
Les épisodes de Kilomètre zéro en vidéo sur demande.

Suivez-nous sur
Twitter


NOUS JOINDRE

Par courriel
kilometrezero@telequebec.tv

Par la poste
Kilomètre zéro
270, chemin Sainte-Foy
Québec (Québec)
G1R 1T3

Par téléphone
418 643-5303

La relève agricole au Québec : assistons-nous à la mort des fermes familiales au Québec ?

LUNDI 18 janvier 2010 - 19 h 30

Rediffusion :
Mardi 19 janvier 2010 - 15 h
Mercredi 20 janvier 2010 - 1 h

De terre en fils

De terre en fils

Yves-Luc Tremblay s’établit dans le rang 3 à Hébertville durant les années 1800. Les cinq générations suivantes vivront de la production laitière. Aujourd’hui, Stéphane Tremblay, sixième de la génération, reprend la ferme avec ce double défi : l’actualiser et la transmettre à son tour à ses enfants.
Par Nicolas Lévesque, Lac-Saint-Jean.

Les embûches, puis la réussite

Les embûches, puis la réussite

Le père de Stéphane Tremblay souhaitait lui transmettre la ferme. Les bâtiments vétustes et la machinerie vieillissante donnaient du poids aux arguments des spécialistes qui jugeaient que la ferme laitière n’était pas transférable. Mais Stéphane et sa conjointe Chantal n’ont pas baissé les bras. Créatif devant les embûches, le couple mise sur la qualité de leur lait pour se diversifier. Ils produisent aujourd’hui du fromage.
Par Nicolas Lévesque, Lac-Saint-Jean.

Relève interrompue

Relève interrompue

Dominique Arès désirait prendre la relève de la ferme laitière familiale, mais il n’y a jamais eu, entre elle et ses parents, de véritables discussions sur ce transfert. La production de bovins de boucherie exige beaucoup des agriculteurs et complique les choses pour Dominique. Elle ne peut prendre seule la relève et ne possède pas les ressources financières pour le faire. Elle vit aujourd’hui le deuil de sa vie d’agricultrice.
Par Alain Chevarier, Estrie.

Une famille qui sème

Une famille qui sème

Nathalie Bolduc, 28 ans, est en voie de devenir l’unique propriétaire de la ferme laitière familiale. Les parents de Nathalie ont dû sacrifier une partie de leur retraite pour assurer la réussite du transfert, car les exigences financières sont colossales.
Par Journaliste / Karina Marceau et réalisatrice /Céline Turgeon, Chaudière-Appalaches.

Le Carrefour

Assistons-nous à la mort des fermes familiales au Québec ?

Envie de réagir? Kilomètre zéro met un carrefour à votre disposition pour vous exprimer.