Kilomètre Zéro


Voyez ou revoyez
Les épisodes de Kilomètre zéro en vidéo sur demande.

Suivez-nous sur
Twitter


NOUS JOINDRE

Par courriel
kilometrezero@telequebec.tv

Par la poste
Kilomètre zéro
270, chemin Sainte-Foy
Québec (Québec)
G1R 1T3

Par téléphone
418 643-5303

L’éducation pour décrocheurs : Faut-il sortir l’école de l’école ?

LUNDI 1er février 2010 - 19 h 30

Rediffusion :
Mardi 2 février 2010 - 15 h
Mercredi 3 février 2010 - 1 h

J’ai décroché

J’ai décroché

L’Estrie présente un des plus hauts taux de décrocheurs au Québec. Pour comprendre ce qui s’y passe, notre réalisateur-journaliste rencontre quatre jeunes hommes qui ont décroché. Pourquoi ont-ils quitté l’école ?
Par Michel Lam, Estrie.

L’école terre à terre

L’école terre à terre

Dans le petit village de Saint-Romain en Estrie, se trouve une école secondaire pas comme les autres où 90 % des étudiants décrochent un diplôme. Le succès de la réussite ? Une formule qui alterne deux semaines sur les bancs d’école et deux semaines en milieu de travail.
Par Michel Lam, Estrie.

L’École du milieu

L’École du milieu

L’École du milieu est un lieu avant tout conçu pour les jeunes de 15 à 20 ans, décrocheurs ou susceptibles de le devenir. Lancée en janvier 2007, L’École du milieu mise sur les jeunes. Elle leur permet de développer leur autonomie, d’acquérir de nouvelles aptitudes et de réaliser des projets valorisants.
Par André Cullen, Abitibi-Témiscamingue.

Le miracle saguenéen

Le miracle saguenéen

Michel Perron et Suzanne Veillette, sociologues et chercheurs ont relevé un défi étonnant. Grâce à leurs recherches, le taux de diplomation au Saguenay-Lac-Saint-Jean est passé de 66 % en 1991 à 76 % en 2008. Ce miracle, ils l’ont réussi en mobilisant des citoyens de tous les milieux autour de l’élève. Valoriser l’éducation à la fois dans la famille, dans le milieu et dans la région, voilà le miracle !
Par Nicolas Lévesque, Saguenay—Lac-Saint-Jean.

Le Carrefour

L'école doit-elle rester enfermée entre quatre murs?

Envie de réagir? Kilomètre zéro met un carrefour à votre disposition pour vous exprimer.


VOS COMMENTAIRES (1)

Re: L'école doit-elle rester enfermée entre quatre murs?

Nous sommes un couple d'enseignants en adaptation scolaire dans les Centres Jeunesse de Montréal. Nous habitons dans la magnifique région de Lanaudière (plus spécifiquement à Lavaltrie) et voudrions nous lancer corps et âmes dans l'aventure d'une Maison Familiale Rurale. Une de nos amis est présentement impliquée (coordonatrice) dans l'implantation d'une MFR à Rouville sur la rive sud de Montréal. C'est grâce à elle si nous avons pu découvrir ce merveilleux concept. Nous avons par la suite fait plusieurs recherches qui ont eu pour effet de faire grandir notre intérêt et notre passion pour le projet. Ces recherches nous ont aussi permis d'apprendre que notre cher Ministère de l'éducation, des loisirs et du sport (MELS), impose présentement un moratoire sur l'implantation des MFR au Québec. Êtes-vous au courant de cette absurdité? Avez-vous plus de moyen que nous pour faire bouger l'éléphant blanc qu'est notre cher Ministère de l'éducation? Connaissant les statistiques concernant le décrochage scolaire, comment le MELS peut-il se permettre d'imposer un tel moratoire, de fermer la porte à une solution éprouvée et efficace?

1er février 2010
Par : Pascal T. - Lavaltrie

Tous les commentaires