Kilomètre Zéro


Voyez ou revoyez
Les épisodes de Kilomètre zéro en vidéo sur demande.

Suivez-nous sur
Twitter


NOUS JOINDRE

Par courriel
kilometrezero@telequebec.tv

Par la poste
Kilomètre zéro
270, chemin Sainte-Foy
Québec (Québec)
G1R 1T3

Par téléphone
418 643-5303

Les malades en région ont-ils accès à un accompagnement plus personnalisé?

LUNDI 7 février 2011 - 19 h 30

Rediffusion :
Mardi 8 février 2011 - 15 h
Jeudi 10 février 2011 - 0 h 56

Des médecins omniprésents

Voir le segment

Des médecins omniprésents

Seulement 9% des médecins au pays exercent en régions rurales; pourtant, on y retrouve 21% de la population canadienne. En Outaouais, des médecins, dont le Dr Pascal Croteau, ont choisi de s’attaquer au problème. Ils offrent une formation prolongée en médecine rurale afin de promouvoir cette pratique et encourager les médecins à s’établir en région.
Par Philippe-David Gagné, Outaouais

Pratiquer dans l'Est

Voir le segment

Pratiquer dans l'Est

La docteure Isabelle Hébert et plusieurs de ses collègues ont eu la piqûre pour Chandler. Dans ce petit coin de la Gaspésie, ils ont trouvé ce qu’ils cherchaient : un havre de paix où pratiquer une médecine familiale plus humaine, plus valorisante. Là-bas, médecins et patients font partie d’une même communauté.
Par Mathieu Boudreau, Gaspésie

Tricotés serrés

Voir le segment

Tricotés serrés

Éric, atteint de la sclérose en plaques, a vu l’ensemble de sa communauté se mobiliser pour soutenir et encourager ses démarches vers un mieux-être. Malgré l’éloignement des services de santé, personne n’est seul face à la maladie : les habitants de Tadoussac y veillent.
Par Myriam Caron, Côte-Nord

Le Carrefour

Vaut-il mieux être malade en ville ou en région? Pourquoi?

Envie de réagir? Kilomètre zéro met un carrefour à votre disposition pour vous exprimer.


VOS COMMENTAIRES (1)

Re: Vaut-il mieux être malade en ville ou en région? Pourquoi?

Madame Marceau, enfin on pose la question mais les gens des régions connaissent déjà très bien la réponse...

Je suis native de Rivière-du-Loup mais je demeure dans la région de Montreal depuis plus de 6ans. En 2006, j'ai commencer a souffrir de différents problème de santé. Environ 30 jours d'hospitalisation par année, des traitements extrement pénibles, en arrêt de travail depuis 4 ans, et tous les médecins se revoient la balle, d'un spécialiste a un autres avec 6 mois d'attente entre chaque rendez vous et ma santé qui se dégrade.
Un jour , j'en ai assez, je pars consulter a Rivière-du-Loup. Hospitalisée 15 jours, des dizaines de tests et enfin un diagnostique...une maladie très rare.
En quinze jours, j'ai eu accès a tous les spécialistes par le biais d'un médecin de médecine interne extra ordinaire qui a décide de me prendre en charge. Si le spécialiste se trouvait dans une autre ville, Rimouski par exemple, on m'y transportais.
Aujourd'hui, j'ai un nom pour ce dont je suis atteinte, un traitement et surtout aucune hospitalisation depuis 3mois...quoi de plus extraordinaire lorsqu'on est malade!
Faire 5 heures de route pour avoir ce dont tout être humain a le droit, les soins de santé, fut la meilleure décision que j'ai prise...Malheureusement, ce n'est pas toutes les personnes malades qui peuvent le faire...quelle injustice.
Montreal qui se veut la ville de tous les services passe bien loin de la cible en ce qui a trait a la santé.

Genevieve

7 février 2011
Par : Genevieve N. - Candiac

Tous les commentaires