Kilomètre Zéro


Voyez ou revoyez
Les épisodes de Kilomètre zéro en vidéo sur demande.

Suivez-nous sur
Twitter


NOUS JOINDRE

Par courriel
kilometrezero@telequebec.tv

Par la poste
Kilomètre zéro
270, chemin Sainte-Foy
Québec (Québec)
G1R 1T3

Par téléphone
418 643-5303

Notre savoir-vivre est-il en perte de vitesse?

LUNDI 29 septembre 2008 - 19 h

Rediffusion :
Mardi 30 septembre 2008 - 12 h 30
Mardi 30 septembre 2008 - 1 h
Samedi 4 octobre 2008 - 1 h 09

Voir l'émission

En ville : un code de bon voisinage pour rétablir le vivre-ensemble

Voir le segment

En ville : un code de bon voisinage pour rétablir le vivre-ensemble

Plus on vit serré, plus le savoir-vivre perd de sa vigueur. Et s’il y a un endroit où le manque de civilité crée des tensions, c’est sur le Plateau Mont-Royal, l’un des quartiers les plus densément peuplés au Canada. Outrés par le manque de savoir-vivre de leurs concitoyens, des résidants du Plateau Mont-Royal ont décidé de rédiger un code de bon voisinage qui a finalement été distribué en juin dernier dans 250 commerces et à 2000 adresses résidentielles. Ce qu’on y retrouve : des trucs et conseils pour faciliter le bon voisinage tout en rappelant quelques éléments de la réglementation, notamment sur la propreté et le bruit. Avec des instigateurs de ce mouvement, sillonnons les rues du Plateau. Constatons ce qui a poussé ces citoyens
à agir. Vérifions si le code est bien reçu et s’il donne des résultats. Un reportage de Nathalie Roy

À propos du code

Publié en 2007 par l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal, le Guide de bon voisinage découle d’une initiative du Comité de la rue Rivard, rue résidentielle située à l’arrière de la populaire rue Saint-Denis. Illustré par le bédéiste Michel Rabagliati, le guide a été distribué dans 250 commerces et 2000 résidences privées du Plateau Mont-Royal. On peut le consulter en ligne sur le site web de la ville de Montréal.

Au travail : une formation pour remettre le savoir-vivre sur ses rails

Voir le segment

Au travail : une formation pour remettre le savoir-vivre sur ses rails

Qui n’a jamais eu un collègue de travail désagréable, qui semblait avoir oublié son savoir-vivre à la maison? Banal comme situation? Pas du tout. En milieu de travail, les incivilités se traduisent en perte de temps, en perte de productivité, en congé de maladie et même en démission. Le temps d’une visite à l’hôpital de Chicoutimi, Kilomètre zéro vous fait découvrir comment des travailleurs de la santé se sont attaqués au problème afin que les mots courtoisie, respect, savoir-vivre et civilité reprennent leurs lettres de noblesse au boulot. Un reportage de Philippe-David Gagné

À propos de la formation sur la civilité en milieu de travail

Des formations sur la civilité au travail sont dispensées un peu partout au Québec. Pour plus d’informations, on peut consulter le site web de l’Association québécoise d’établissements de santé et services sociaux (AQESSS). Pour des formations à l’extérieur du réseau, on peut également consulter le site web du consultant Gilles Demers.

Sur la route : le manque de savoir-vivre met des vies en danger

Voir le segment

Sur la route : le manque de savoir-vivre met des vies en danger

Le manque de savoir-vivre sur la voie publique, ça nous fait tous rager un jour ou l’autre. D’ailleurs, 83% des détenteurs d’un permis de conduire trouvent que le manque de courtoisie au volant est un problème important au Québec. Pour constater l’ampleur du problème, on vous invite sur la route à la rencontre d’un cycliste et d’un chauffeur de taxi qui échangent sur leurs responsabilités respectives et nous font bien saisir ce qui a poussé la SAAQ à investir, cet été, plus d’un million de dollars dans une campagne publicitaire nous incitant à être plus courtois sur la route. Un reportage de Marc Bergeron

À propos de la sécurité sur les routes

D’après un sondage mené en 2007 par la Société d’assurance automobile (SAAQ), 83 % des titulaires de permis de conduire considèrent que le manque de courtoisie au volant est un problème important au Québec et 55 % estiment que les conducteurs québécois ne sont pas courtois sur la route. La SAAQ a donc lancé cette année une nouvelle campagne de sensibilisation à la courtoisie au volant. L’organisation a notamment produit les pubs « La courtoisie, ça fait du bien » (cliquez ici pour les visionner) et créé une « Escouade de la courtoisie » dans le cadre des Fêtes du 400e de Québec (voir sur notre site le petit film du Kilomètre de plus).

En entrevue : On passe notre savoir-vivre au peigne fin

Voir le segment

En entrevue : On passe notre savoir-vivre au peigne fin

La politesse d’autrefois n’est pas garante de celle d’aujourd’hui. Nos mœurs sont en évolution… mais les conséquences du manque de savoir-vivre ont des répercussions importantes sur la route, dans les relations de bon voisinage, au travail et dans bien d’autres occasions. Karina Marceau s’entretient avec René Villemure, un éthicien qui a réfléchi sur l’état de notre savoir-vivre et sur les retombées de sa perte de vitesse dans notre société.

À propos de l’entrevue

Pour en savoir plus sur le sujet, on peut consulter le site de l’Institut québécois d’éthique appliquée sur lequel on trouve différents textes de René Villemure. Kilomètre zéro vous recommande tout particulièrement la lecture de Politesse, rectitude et hypocrisie (2006) et La vergogne et la honte(2008).
Notre éditorialiste web de la semaine, Louise Masson a également publié plusieurs ouvrages sur le sujet : Sacrée politesse, Publistar 2005, Après vous… la politesse un art de vivre, Éditions Stanké 2005, Politesse, tu nous manques!, Publistar 2003, Une étiquette à tout prix, Flammarion-Québec, 2001

Le Carrefour

Notre savoir-vivre est-il en perte de vitesse ?

Envie de réagir? Kilomètre zéro met un carrefour à votre disposition pour vous exprimer.


VOS COMMENTAIRES (1)

Re: Notre savoir-vivre est-il en perte de vitesse

J'en suis convaincue. Je me déplace à bicyclette à Montréal et il ne se passe pas une journée sans que je sois aux prises avec des automobilistes qui ne respectent aucunement les passages de piétons, les priorités de virage aux feux de circulation et j'en passe. Et ce n'est qu'un seul aspect du manque de civisme... Dans le métro, combien de personnes cèdent leur siège à une femme enceinte ou à une personne âgée? Quand je prends le temps d'observer la façon dont nous agissons socialement, je constate qu'il n'y a vraiment pas de quoi être fier...

29 septembre 2008
Par : Nathalie D. - Montréal

Tous les commentaires

Le kilomètre de plus

L'escouade de la courtoisie

L'escouade de la courtoisie

Voir la vidéo

À Québec, Kilomètre zéro rencontre les membres de l'escouade courtoisie" du 400e.