Kilomètre Zéro


Voyez ou revoyez
Les épisodes de Kilomètre zéro en vidéo sur demande.

Suivez-nous sur
Twitter


NOUS JOINDRE

Par courriel
kilometrezero@telequebec.tv

Par la poste
Kilomètre zéro
270, chemin Sainte-Foy
Québec (Québec)
G1R 1T3

Par téléphone
418 643-5303

Que devient notre savoir-faire ancestral?

LUNDI 21 février 2011 - 19 h 30

Rediffusion :
Mardi 22 février 2011 - 15 h
Jeudi 24 février 2011 - 0 h 52

Sage transmission

Sage transmission

Les savoir-faire liés à l’artisanat et aux métiers traditionnels sont l’essence même du patrimoine vivant. Il suffit de penser aux ceintures fléchées ou au trappage d’animaux à fourrure. Le trappeur Denis Beaudry et des artisanes de ceintures fléchées nous font découvrir ces univers où se côtoient présent et passé.
Par Alain Chevarier, Lanaudière

Gardiens du savoir

Gardiens du savoir

Chez les Autochtones, sans des porteurs de traditions, la culture se serait éteinte depuis longtemps. En Gaspésie, les Micmacs de Gesgapegiag travaillent à faire revivre les savoir-faire ancestraux. De l'artisanat à la médecine, en passant par la religion, leur culture reste bien vivante.
Par Mathieu Boudreau, Gaspésie

La veillée chez Guy Leclerc

La veillée chez Guy Leclerc

Le folklore musical rempli de rigodons et de gigues reste encore aujourd’hui un des traits essentiels de notre héritage. Fier de ses racines, Guy Leclerc perpétue depuis 40 ans l’art de la veillée dans sa chaleureuse maison du Bas-du-Fleuve.
Par Thomy Laporte, Bas-Saint-Laurent

Le Carrefour

Qu’est-ce qui représente le patrimoine immatériel québécois dans votre région?

Envie de réagir? Kilomètre zéro met un carrefour à votre disposition pour vous exprimer.


VOS COMMENTAIRES (1)

Re: Qu’est-ce qui représente le patrimoine immatériel québécois dans votre région?

Je viens de terminer une recherche sur les surnoms dans ma communauté qu'on nomme la Nouvelle-Acadie dans Lanaudière. C'est très étonnant de constater que ce patrimoine est encore bien vivant et que des surnoms collecter en 2010 peuvent dater du début de la colonie en Nouvelle-Acadie: fin 18e, début 19e. Cette pratique linguistique traditionnelle date de fort longtemps et est en vigueur au Québec, en Acadie, en France, en Belgique et probablement ailleurs.

Merci de vous intéresser au patrimoine vivant et à Lanaudière. Malheureusement ce patrimoine est très peu diffusé.

Philippe Jetté
Médiateur du patrimoine vivant

22 février 2011
Par : Philippe J. - Saint-Jacques-de-la-Nouvelle-Acadie

Tous les commentaires